GAËL HORELLOU « DALONAZ » (Breakz / Socadisc)

Par défaut

Le saxophoniste Gaël Horellou a débuté sa carrière de jazzman en 1992 et a multiplié depuis les participations au sein de formations comme le Collectif Mu, et le groupe électro-jazz Cosmik Connection. En 2000 il jouera dans le sextet de Laurent de Wilde avant de fonder en 2002 le groupe de jazz-rock progressif NHX.

Son premier album sous son nom, « Explorations », parait en 2007. S’en suivront quelques 16 albums en sextet, quartet, trio ou solo. En 2015, après une résidence et des concerts sur l’île de la Réunion il se lance dans l’enregistrement du projet « Identité » où se mêlent jazz et maloya. Il est accompagné par Florent Gac à l’orgue et 4 musiciens réunionnais : Vincent Philéas, Emmanuel Félicité, Jérome Calciné (percussions/voix) et Nicolas Beaulieu (guitare). L’album est publié en 2017.

Le deuxième volume de ce projet intitulé « Tous les Peuples » sort en 2019, et Gaël Horellou présente maintenant le troisième opus de cette aventure musicale au charme envoûtant et passionnant.

En créole réunionnais, le terme « dalonaz » peut se traduire par « amitié » ou « camaraderie ». Il convient à merveille comme titre pour cet album, tant la fusion de jazz et de maloya semble couler de façon naturelle et logique. Le résultat possède une chaleur musicale qui force l’admiration.

Les 8 compositions de ce disque, souvent assez longues (entre 6’22 et 12’54) permettent d’apprécier la parfaite symbiose entre les musiciens. L’équipe actuelle se compose donc ainsi : Gaël Horellou (saxophone alto), Nicolas Beaulieu (guitare), Florent Gac (orgue), Emilie Maillot (kayanm, triangle, chant), Vincent Aly Beril (percussions, chant), Guillaume Vizzutti (roulèr), Fredo Ilata (congas, morlon). Sur le titre « Kisa Larivé » on retrouve Vincent Philéas au chant.

Bernard Jean

Sortie le 30 septembre 2022

En écoute sur https://gaelhorellou.bandcamp.com/album/dalonaz

JULIE GASNIER « DIPTYQUE 3 » (FRACA!!! / Le Furieux / Kuroneko)

Par défaut

JuliE GAsnieR a sorti son premier diptyque sonore « Calme » et « Tout Cuit » en avril 2022, su en juin de la même année par « Vaille » et « Droit Devant ». Cette artiste pluridisciplinaire qui combine musique, danse, dessin et vidéo est aussi connue pour sa participation à des groupes comme Lala Factory et Superbravo.

Le troisième diptyque vient de sortir avec les titres « Cavalier Seul » et « La Beauté ». Un quatrième est attendu dans le courant du mois de novembre. JuliE GAsnieR est soutenu dans ce projet par deux labels indépendants (Fraca!!! et Le Furieux) qui ont choisi de s’unir pour l’occasion.

Entre pop, expérimental, trip hop cette artiste confectionne elle-même ses pochettes et ses clips et se fait seconder par Katel à la réalisation et au mixage. Un double album devrait voir le jour au printemps 2023, avec un LP réunissant les quatre diptyques ainsi qu’un autre avec des titres inédits.

Bernard Jean

https://www.instagram.com/juliegasnie…

https://www.facebook.com/Juliegasnier…

ABEL SELAOCOE « WHERE IS HOME » (Warner Classique)

Par défaut

Abel Selaocoe est un musicien sud africain qui est train de redéfinir à lui tout seul la pratique du violoncelle. N’hésitant pas à combiner le chant et les percussions corporelles avec cet instrument, il mélanges les styles et les genres, et élargit ainsi les horizons musicaux.

Abel Selaocoe a perfectionné ses connaissances en musique classique en Angleterre avec des professeurs de musique baroque et romantique, tout en continuant à découvrir les musiques traditionnelles de son pays. Le musicien est également à l’origine du trio Chesaba en 2016avec le multi-instrumentiste ivoirien Sidiki Dembele et un autre multi-instrumentiste, l’irlandais Alan Keary.

Fortement influencé par un musicien comme Yo-Yo Ma, le violoncelliste s’est attaché depuis le début à relier la culture occidentale à celle de l’Afrique. C’est ainsi que l’on retrouve sur son nouvel album deux adaptations de Bach (un de ses compositeurs préférés), quatre du compositeur baroque italien Platti, aux côtés d’une composition du musicien tanzanien Hukwe Zawose, de titres traditionnels et de compositions personnelles.

Au total, ce sont 16 titres que l’on trouve sur ce premier album étonnant qui se partage entre musique classique et musiques traditionnelles non occidentales. Abel Selaocoe accorde une grande importance à l’improvisation qui est partout présente dans son travail. Dans le clip ci-dessous (enregistré lors du Ryiedale Festival 2020) le virtuose joue trois thèmes qui figurent sur son disque : « Ka Bohaleng », « Iquawe » et « Sarabande » (extrait de la suite n°5 pour violoncelle de Bach).

Bernard Jean

Sortie le 23 septembre 2022

https://www.abelselaocoe.com/

En concert le 31/10/2022 aux Bouffes du Nord, Paris et le 19/11/2022 à l’Auditorium de Lyon.

MAGMA « KÃRTËHL » (Seventh Records / Bertus)

Par défaut

Depuis 1969 le groupe Magma et son créateur, le batteur Christian Vander, n’ont cessé de creuser un sillon original et audacieux hors des modes et du temps. En 2020 Christian Vander s’est vu décerner le Grand Prix Sacem du Jazz, et cette même année Magma devient « Groupe de l’année » aux Victoires du Jazz.

Si le dernier disque de Magma « Zëss » laissait planer une ambiance plutôt sombre et pessimiste, ce dernier opus « Kãrtëhl » est d’emblée nettement plus lumineux, presque joyeux… Après une pause forcée de 18 mois sans concert (Covid oblige) le groupe nous revient avec un nouvel album et une équipe renouvelée.

Le nouveau line-up se compose ainsi : Christian Vander (batterie, chant solo, tambourin), Stella Vander (chant solo, chant, chime), Hervé Aknin (chant solo, chant), Isabelle Feuillebois (chant), Sylvie Fisichella (chant), Caroline Indjein (chant), Laura Guarrato (chant), Rudy Blas (guitare), Thierry Eliez (piano, Fender Rhodes, claviers), Simon Goubert (piano, Fender Rhodes, claviers), Jimmy Top (basse).

Ce nouvel opus comporte 6 titres enregistrés en 2022, ainsi que deux maquettes enregistrées en 1978 « à la maison » et piochées dans la collection personnelle de Christian Vander. Cinq de ces compositions sont signées du batteur, une de Hervé Aknin, une de Thierry Eliez et une autre de Simon Goubert. Il s’agit donc d’un véritable travail collectif.

Si vous n’êtes pas spécialement adepte de la musique de Magma, il n’est pas impossible que ce disque représente une ouverture intéressante et plus accessible vers leur univers. Je rassure les fans, Magma n’a pas succombé au charme des sirènes commerciales… « Kãrtëhl » par son côté lumineux est simplement plus abordable et moins complexe que d’autres productions du groupe.

Pour la petite histoire, la cymbale qui illustre la pochette appartenait à Christian Vander, qui l’a découpée au laser afin de réaliser des pendentifs pour ses fans…

Bernard Jean

Sortie en CD et digital le 30 septembre, sortie en vinyle le 7 octobre 2022

En concert le 8 octobre 2022 à Paris, aux Folies Bergères et le 27 novembre 2022 à Monaco, Opéra Garnier avec l’orchestre philharmonique de Monaco.

http://www.magmamusic.org/fr

THOMAS KAHN « THIS IS REAL » (Musique Sauvage / Caramba / Virgin Distrib)

Par défaut

Le premier album de Thomas Kahn « Sideback » est sorti en 2019, mais ce chanteur avait déjà derrière lui un parcours bien rempli avec notamment les premières parties de plusieurs artistes à l’Olympia, La Cigale ou encore le Bataclan.

Avec une voix aux intonations d’illustres artistes tels Otis Redding, Lee Fields ou Ben Harper, le « Petit Prince de la Soul moderne » comme l’a surnommé le magazine Rolling Stone continue d’explorer les chemins de la funk et de la soul.

Thomas Kahn nous livre aujourd’hui son second album « This is real », fruit de deux ans et demi de travail. On est d’emblée plongé dans une atmosphère qui nous replonge aux meilleurs heures de la scène musicale soul, celle où les noms d’Otis Redding, d’Aretha Franklin, de James Brown ou d’Al Green s’affichaient sur les façades de salles mythiques.

Une section de cuivres et une rythmique implacable viennent soutenir efficacement la voix du chanteur, également auteur et compositeur. Il y a quelques mois Thomas nous avait présenté un premier titre en avant-première, « More than Sunshine ». Voici maintenant le dernier, « Don’t Look at me », dont le clip a été tourné dans les rues de New-York, du côté de Times Square et de Broadway.

Bernard Jean

Sortie le 30 septembre 2022

http://www.facebook.com/thomaskahnofficiel

SIMON GOUBERT « LE MATIN DES OMBRES » (Peewee ! / Socadisc)

Par défaut

Musicien éclectique, on a vu Simon Goubert aux côtés de Christian Vander au sein d’Offering, puis de Magma. Après trois albums sous son nom il forme le trio BFG avec Glenn Ferris et Emmanuel Bex, joue avec la pianiste Sophia Domancich. On le retrouvera en 2009 avec Ablaye Cissoko pour African Jazz Roots. Il est le premier batteur a avoir reçu le Prix Django Reinhardt en 1996 décerné par l’Académie du Jazz.

« Le matin des ombres » est le dernier volet d’une trilogie du label Peewee! commencée avec l’album solo de Sophia Domancich « Le grand jour » (mai 2021), puis l’album en duo avec Simon Goubert « Twofold Head » (octobre 2021). Cette trilogie met en avant le travail de deux musiciens exceptionnels de la création contemporaine.

Cette nouvelle aventure musicale est une libre adaptation inspirée de trois œuvres du compositeur Ivan Wyshnegradsky (1893-1979), qui a cherché à rompre avec le système traditionnel des intervalles, afin d’obtenir un espace sonore où les intervalles se resserrent et tendent vers une densité illimitée. Il a ainsi créé un univers en micro-intervalles en quarts de ton, puis en tiers, sixième et douzième de ton.

Impressionné par les sonorités des pianos de Wyshnegradsky en quart de ton, Simon Goubert a étudié, imaginé et accordé chaque fût de ses batteries Gretsch. Thomas Antoine, ingénieur acousticien et batteur, lui a fait découvrir les étonnantes capacités de ses batteries Repercussion, totalement innovantes. Tous deux sont ainsi arrivés après plusieurs séances de travail à élaborer une batterie aux propriétés acoustiques surprenantes.

Une grande partie du disque « Le matin des ombres » est un dialogue entre ces deux instruments, la batterie Gretsch et la batterie Repercussion, accordés au 1/4 de ton l’une de l’autre. Les ayants droit du compositeur (les membres de l’Association Wyshnegradsky, dont sa petite-fille Marie Vicheney et l’amie du compositeur Martine Joste) ont accueilli ce projet avec beaucoup d’intérêt.

Ce nouvel opus du batteur n’est pas un simple exercice de style et encore moins une démonstration de sa virtuosité évidente. C’est un véritable travail de création où l’inventivité est le maître mot. Un album exigeant, à l’image de son auteur, ainsi que du label Peewee ! qui continue à soutenir courageusement des artistes loin des modes et des courants musicaux.

Bernard Jean

Sortie le 30 septembre 2022

https://peeweelabel.com/fr/artists/7

ALEXIS HK « BOBO PLAYGROUND » (La Familia / L’Autre Distribution)

Par défaut

Avec 25 ans de carrière derrière lui, Alexandre HK a su affirmer un style original bien à lui, avec des textes où esprit et humour souvent grinçant ont la part belle, le tout avec une voix grave caractéristique. Si son précédent album « Comme un ours » était plutôt empreint d’une certaine noirceur, le dernier né, lui, est nettement plus optimiste et coloré.

Toujours aussi subtil dans l’emploi de la langue française, Alexis HK pose son regard avec bienveillance sur notre monde, sans oublier un humour omniprésent et gentiment moqueur. On croise selon les titres, Donald Trump et la stratégie de développement durable, qui le pousse même à héberger des migrants dans des hôtels de luxe (« Le tweet »), les promesses offertes à la jeunesse (« J’ai 18 ans »), les questionnements d’un anarchiste (« Qui l’eut cru »), une mère de famille sur Tinder (« Elle te kiffe »)…

Ce baladin moderne n’hésite pas non plus à se moquer de lui-même et de ses origines sociales dans le titre « Bobo playground ». Tout ce qu’on apprécie chez lui se retrouve dans ce nouvel opus, qu’il présentera sur scène au cours d’une longue tournée 2022/2023 qui débute le 22 septembre 2022 à Portes Les Valence(26) et se poursuivra jusqu’au 25 mai 2023 à Villefranche (69).

Alexis HK sera accompagné par son complice multi-instrumentiste et co-réalisateur Sébastien Collinet, ainsi que par un batteur et un bassiste. Si vous n’avez jamais eu la chance de voir cet artiste élégant sur scène, ne le ratez pas, vous perdriez vraiment l’occasion de passer une excellents soirée et de ressortir avec un beau sourire au coin des lèvres.

Bernard Jean

Sortie le 23 septembre 2022

http://www.alexishk.com

EERIE WANDA « INTERNAL RADIO » (Joyful Noise / Modulor)

Par défaut

Musicienne et artiste plasticienne d’origine croate et hollandaise, Marina Tadic a créé son groupe Eerie Wanda en 2015. Le groupe a publié deux albums, « Hum » en 2016 et « Pet Town » en 2019 sur fond d’indie pop.

Son nouvel album « Internal Radio » est très certainement le plus abouti de sa discographie. Marina Tadic a écrit, composé et co-produit l’ensemble du disque avec l’aide de son partenaire le guitariste Adam Harding (Dumb Numbers, Kidbug) et le producteur Kramer (Low, Daniel Johnston). Les 11 chansons ont été enregistrées chez elle, en Hollande.

Contrairement aux débuts du groupe, Marina Tadic a mis de côté les guitares et laissé davantage de place aux ambiances éthérées et atmosphériques pour nous faire entrer dans son monde intérieur. On y trouve beaucoup de sensibilité et d’émotions, le tout dans un environnement musical plus expérimental et introspectif.

On se rapproche de climats propres à des artistes comme Julee Cruise ou Cocteau Twins. « Le mystère de la vie et de la mort est souvent présent à mon esprit » explique cette jeune artiste qui a commencé à écrire ses premières chansons à 14 ans avec sa première guitare. Marina s’intéresse aussi aux phénomènes paranormaux, comme les expériences de mort imminente, la télépathie ou les Ovnis.

Bref, si vous aimez les atmosphères éthérées et planantes, Eerie Wanda, avec « Internal Radio » est la bande originale idéale pour faire voyager votre esprit vers d’autres cieux…

Bernard Jean

Sortie le 23 septembre 2022

https://eeriewanda.bandcamp.com/

LAURA CLAUZEL « Étincelles » (Cantrix Production)

Par défaut

A la fois comédienne et autrice-compositrice, Laura Clauzel a longtemps interprété les standards de la chanson française et du jazz avec le spectacle Cabaret d’Amour où elle reprenait notamment des chansons peu connues d’Édith Piaf. Elle s’envolera ensuite vers New York d’où elle reviendra avec un projet en anglais.

Cette artiste publiera prochainement son premier album intitulé « Insondable », qui comportera dix chansons traitant principalement de tout ce qui sous-tend une relation, les non-dits, ce qui nous lie et parfois ce qui brise la confiance.

Laura présentera et interprétera cet album en avant-première au Pan Piper, à Paris, le vendredi 23 septembre 2022. Elle y sera entourée de Frédéric Scamps (tournée Johnny Hallyday), Maï Mismetti, Stanislas Grimbert et Pilou Basset (tournée Hollysiz, Mademoiselle K).

Une occasion idéale pour découvrir une artiste talentueuse à la voix cristalline qui a déjà sorti deux EPs nu soul en 2017 et 2019, et nous présente maintenant son nouveau titre « Étincelles » extrait de son album et qui met particulièrement sa voix en valeur.

Bernard Jean

http://lauraclauzel.fr/index.html

SUPERDOWNHOME « BLUES PYROMANIACS » (Dixiefrog Records / Pias)

Par défaut

La création du duo italien Superdownhome remonte à l’année 2016 à Brescia. Henrique Sauda (chant, guitares) et Beppe Facchetti (batterie, percussions, voix) sont certainement les musiciens les plus classes du genre, toujours habillés de costumes trois-pièces et chaussés avec élégance.

Leur truc à eux, c’est le blues rural, rude et âpre, sans fioritures. Ils trouvent leurs influences avec des musiciens comme Seasick Steve ou Scott H. Biram et utilisent une large panoplie d’instruments tels la Resonator Cigar Box, le Diddley Bow, la Tape Reel Guitare, le Lap Diddley…

En 2017 ils ont même convié Popa Chubby sur deux des titres de leur album « Twenty-Four Days ». Quant à « Stop Breaking Down Blues » en 2018 qui a suivi leur super tournée italienne, c’était un vibrant hommage à Robert Johnson

En 2019 le duo sort « Get My Demon Straight » avec la participation de Charlie Musselwhite à l’harmonica. Masterisé par Brian Lucey (The Black Keys, Liam Gallagher), le succès de cet album leur permet d’assurer la première partie des concerts de la tournée italienne de Fantastic Negrito, et en novembre celle de Popa Chubby en Allemagne. En janvier 2020 Superdownhome part incendier les scènes de plusieurs festivals aux Etats-Unis.

« Blues Pyromaniacs » vient enfoncer encore un peu plus le clou avec 14 brûlots de haute intensité… Ne comptez pas rester assis sur votre chaise à écouter ce disque, c’est strictement IMPOSSIBLE ! Avec une énergie carrément punk les deux compères mettent le feu sans la moindre pause ( à l’exception peut-être de « A Wandering Wino », un peu plus « calme »). Avec la participation de Mike Zito et Bombino.

Poussez les chaises et les fauteuils, Superdownhome revient…

Bernard Jean

Sortie le 23 septembre 2022

En concert le 23/09/22 à Montpellier (Les Internationales de la Guitare) et à Paris le 24/09/22 (Jazz Club Étoile – Le Méridien)

https://www.superdownhome.it/