LOCO CELLO « TANGOROM » feat. BIRÉLI LAGRÈNE et ADRIEN MOIGNARD (Well Done Simone ! Records)

Par défaut

A l’origine, Loco Cello était un quatuor à cordes qui a sorti son premier album « Crescendo » en 2019. Devenu trio, il se compose désormais de François Salque (violoncelle), Samuel Strouk (guitare) et Jérémie Arranger (contrebasse).

A mi-chemin entre musique classique, jazz et musiques du monde, cet ensemble nous présente son deuxième opus « Tangorom » en compagnie des fameux guitaristes de jazz manouche Biréli Lagrène et Adrien Moignard. L’enregistrement s’est effectué à l’Abbaye cistercienne de Noirlac, située au bord du Cher, et a été réalisé par Philippe Tessier du Cros.

D’Astor Piazzola à Django Reinhardt, tout en faisant un détour vers les musiques d’Europe de l’Est ou la musique de chambre de Robert Schumann, Loco Cello nous offre une belle et savoureuse odyssée sonore tout au long des onze titres présents.

On trouve également une composition du guitariste Samuel Strouk intitulée « Upper East », une autre de Vincent Peirani (« Trucmuche ») et « Prière », une superbe pièce du violoniste et compositeur Ernest Bloch. L’album est un véritable enchantement, de par la virtuosité de ses interprètes et la variété de son répertoire.

C’est un plaisir d’écouter de tels artistes enregistrés dans l’intimité d’un lieu aussi propice. « C’est un endroit extrêmement inspirant… Nous avons dû jouer sur le fil et nous adapter à l’acoustique impressionnante du lieu. Nous avons trouvé le parfait équilibre entre profondeur et présence sonores » confie Samuel Strouk.

Bernard Jean

Sortie le 3 février 2023

En concert le 13 février 2023 au Café de la Danse, Paris avec Biréli Lagrène et en tournée

En tournée en 2023 :

01/01 – Festival Musique & Neige – Les Diablerets

22/01 – Saisons Musicales – Maule

13/02 – Album Release – Paris – Café de la Danse feat Biréli Lagrène

19/03 – HMKO Les heures musicales du Koshersberg – Truchtersheim feat Biréli Lagrène

30/03 – Les Deux Alpes Musicales – Les deux alpes

26/05 – Festival Musique dʼun Siècle – Dieulefit

02/06 – LʼEze Harmonies – Èze

18/06 – Maisons-Laffitte Jazz Festival – Maisons-Laffitte

07/07 – Festival ArtenetrA – Celles-sur-Belle

11/07 – Festival Saint Cirq Causse et Vallée – Saint-Cire

12/07 – Festival en Blanc et Noir – Lagrasse 

30/07 – Blois

31/07 – Festival Jazz au Phare – Ile de Ré feat Biréli Lagrène

09/09 – Festival du Vexin

Publicité

BEN HERBERT « Droit d’Asile »

Par défaut

L’album « Souffle(s) » de Ben Herbert est sorti le 18 novembre 2022 (voir chronique du 26/12/2022). C’était le deuxième album de ce chanteur et poète à la voix grave et poignante.

Tantôt chantés, tantôt déclamés, les textes de cet artiste ne peuvent laisser indifférent et se hissent sans rougir au niveau de ceux d’autres illustres prédécesseurs comme Alain Leprest ou même Jacques Brel. Ben Herbert a assuré les premières parties de nombreux artistes comme Arthur H, Thomas Dutronc, Christian Olivier, Gauvain Sers, Cali

Après le clip de « Pas dormir », il nous présente un autre titre extrait de cet album, « Droit d’asile ». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce droit d’asile est une pure chanson d’amour, une revendication au droit d’aimer porté par un texte original et inspiré.

Bernard Jean

http://www.benherbertlarue.com

CASAREGGIO « LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE » (Nextone Agency)

Par défaut

L’aventure du groupe pop Casareggio trouve ses racines dans les origines familiales de son chanteur. D’origine italienne, il sait les sacrifices que ses ancêtres aux origines modestes ont dû faire pour avoir l’espoir d’une vie meilleure. Ils ont souvent tout quitté, leur pays et leurs proches pour une nouvelle vie.

C’est cet esprit d’aventure qui a motivé la création du groupe en 2019, autour de cinq amis d’enfance, tous musiciens. Leur premier album « Le Voyage Extraordinaire » est une odyssée, un voyage initiatique racontant le périple d’un homme qui trouvera peu à peu son équilibre, guidé par les conseils de Casareggio.

« En composant cet EP, nous avons voulu représenter le cheminement que chaque personne doit accomplir pour trouver sa voie » explique le groupe. Chacun des 7 morceaux constitue une étape chronologique dans l’évolution du personnage. Tout est organisé à la manière d’une pièce de théâtre et donne une idée de leurs prestations scéniques.

Musicalement, Casareggio pratique une pop flirtant avec les sons électroniques et acoustiques, dans la lignée de formations comme L’Impératrice ou Feu! Chatterton. Leurs chansons sont entraînantes, avec des envolées de guitare rock sur des textes plutôt originaux et personnels.

Après le single « Sauna Hammam Jacuzzi », Casareggio nous invite à une virée « En Voiture » avec cette ballade électro-pop accrocheuse.

Bernard Jean

Sortie le 27 janvier 2023

http://www.casareggio.fr

H.C.Mc ENTIRE « EVERY ACRE » (Merge Records / Modulor)

Par défaut

Native de Durham, en Caroline du Nord, la chanteuse américaine H.C.Mc Entire est autrice, compositrice, productrice et également écrivaine. Elle a été membre de plusieurs formations comme le groupe rock californien Bellafea, Mount Moriah ou Angel Olson.

Son premier album solo « Lionheart » sorti en 2018 a surpris par son style résolument country, bien éloigné du registre rock ou punk rock de ses précédentes prestations. Il faut reconnaitre que sa voix, même si elle convenait parfaitement bien à un rock hargneux, est totalement adaptée à ce nouveau style. L’artiste a récidivé en 2020 avec « Eno Axis », encore plus abouti.

Avec « Every acre », Heather Mc.Entire se plonge encore plus dans l’introspection et explore tous les sentiments qui peuvent bouleverser notre quotidien comme la perte d’un être cher, les liens avec la terre, l’héritage culturel et spirituel laissé par les anciens…

H.C.Mc.Entire peut ainsi laisser libre cours à son sens de l’écriture et à sa poésie dans cette collection de chansons émouvantes et touchantes. Elle chante et joue de la guitare électrique, entourée de quatre musiciens qui ont participé aussi à la composition des morceaux : Luke Norton (guitare acoustique et électrique, piano, Wurlitzer,orgue), Casey Toll (contrebasse, basse électrique), Daniel Faust (batterie, percussions) et Missy Thangs (claviers, synthétiseur).

Elle a fait appel aussi à la chanteuse Amy Ray (dont elle a été la choriste) pour le très électrique « Turpentine » et à S.G.Goodman pour « Shadows ». Un album aux envolées vocales éblouissantes, qui ne cesse d’émerveiller par son sens mélodique et ses textes gorgés d’humanité. Superbe !

Bernard Jean

Sortie le 27 janvier 2023

http://www.hcmcentire.com

SOWGE « ÊTRE UN » (Uni-Son / Inouïe Distribution)

Par défaut

Après le single « Tombe d’en Haut », Johnny Wiehn alias Sowge, ex-membre de François and The Atlas Mountains, sort son premier album « Être Un ». Auteur-compositeur et interprète, il démontre un vrai talent tout au long de ces 12 chansons.

Son univers humaniste et tendre arrive à nos oreilles par le biais d’une voix fragile et douce, sur un fond musical entre pop et world, avec même quelques incursions groovy ou funk comme dans « La Trouille ». Du rythme afro chaloupé de « Simple Miracle » aux cordes élégantes de « Un Autre Jour », Sowge tisse une toile discrète mais résolument ouverte sur le monde.

La chaleur humaine que Sowge nous transmet dans ses textes est communicative, comme si l’artiste trouvait dans la symbolique de la fameuse plante médicinale (la sauge) le remède idéal pour nous faire mieux digérer l’inconsistance du monde actuel… Son nouveau single « Cette femme » nous parle de la part de féminité qui se cache chez chacun d’entre nous.

Non, la féminité n’est pas uniquement l’apanage du sexe féminin, et Sowge ne manque pas de nous le rappeler. Même le pire des machos cache en lui un petit quelquechose de sensible et touchant qui lui permet d’établir un certain équilibre entre nos différences. « Cette femme au coeur des hommes, Cette flamme qui frissonne, Se consume pour exister un peu ».

Réalisé par Maëlle Fournier et Johnny Wiehn, le clip est porté par les performances de la danseuse Aline Manerouck et de son partenaire Babacar Cissé Bouba.

Bernard Jean

http://www.sowge.com

BT93 « BT2033 » (Dragon Accel / Modulor)

Par défaut

Après avoir surpris avec la sortie de son album précédent (une maquette oubliée datant de 1993 sur le monde du travail et les ravages du capitalisme), Bernard Tanguy alias BT93 nous revient avec ce second opus, axé cette fois sur le milieu cinématographique.

Son premier album éponyme était directement inspiré par son expérience de cadre au sein d’une entreprise, et après cette immersion il a travaillé pendant une dizaine d’années dans le cinéma, comme producteur et réalisateur. Bernard Tanguy a joué aussi au sein de plusieurs groupes et a notamment fondé le duo pop Hum Hum avec Sophie Verbeeck.

Son nouvel album « BT2033 » a été produit par Sainte Victoire qui s’est également chargée des choeurs, des synthétiseurs et des arrangements en collaboration avec BT93. Toujours aussi synthétique et ancrée dans les années 80, la musique de cet artiste s’oriente cette fois-ci plus vers le futur.

Des titres comme « Les altruistes » ou « CNC » montrent avec un certain sarcasme le côté bureaucratique qui existe au cinéma et qui est un frein sérieux à l’esprit artistique et créatif. Rappelons que l’homme connait bien ce milieu et que ses courts-métrages ont même été primés.

Dans son long métrage « Parenthèse » de 2016 on trouvait la comédienne et chanteuse Sophie Verbeeck (sa future complice de Hum Hum) et la musique était signée…Stupeflip. Ce dernier (Julien Barthélémy de son vrai nom) se retrouve sur le titre éponyme sorti en single qui ouvre l’album et dont on découvre le clip ci-dessous.

Bernard Jean

Sortie le 27 janvier 2023

https://www.facebook.com/BT93.music

REFREE « EL ESPACIO ENTRE » (Tak:til / Glitterbeat / Modulor)

Par défaut

A la fois compositeur, musicien, producteur, l’espagnol Raül Refree est réputé pour son travail de producteur auprès d’artistes comme Rosalia, Lee Renaldo (Sonic Youth), Silvia Pérez Cruz ou encore la chanteuse portugaise de fado Lina… Il a également collaboré avec différents musiciens.

L’originalité et le talent de Raül Refree tient dans sa façon de travailler le son, de le distendre, d’effectuer des collages afin de créer des climats musicaux uniques. Ce second album solo pour le label Tak:til a été inspiré par la bande son d’un film espagnol restauré de 1930, « Le village maudit », considéré comme un chef-d’œuvre. Quitter son chez soi pour chercher une vie meilleure, se retrouver face à un vide et à la solitude, loin de ses repères, c’est le sujet du film.

Refree explore à travers ce disque ces différentes sensations de perte et de vide. Les compositions présentes sont pour la plupart issues d’une improvisation totale au départ et ont été peu à peu retravaillées pour prendre une forme plus concrète. Deux des titres ont une origine différente, comme « Lamentos De Un Rescate » qui est une recomposition d’un madrigal de Monteverdi, ou « La Plage ».

« El Espacio Entre » se présente comme un véritable concept dont l’univers musical se situe entre musique néo classique expérimentale, ambiant et influences folk ibériques, sorte d’entre-deux temporel et spatial. Ainsi, le travail sur le madrigal de Monteverdi est étonnant.Refree a enregistré la chanteuse soprano et a recomposé l’enregistrement en le manipulant, le déformant et en utilisant divers effets comme la réverbération, jusqu’à obtenir le résultat final…

Le disque est parsemé de climats tantôt improvisés, tantôt extrêmement raffinés avec piano, superbes mélodies à la guitare acoustique (« Amanece Sin Que Nadie Lo Vea »), luth et marimba (« La Radio En El Cocina »). L’effet de surprise culmine avec le morceau final « Una Nueva Religion » qui mêle la mélopée d’un orgue avec des blast beats inspirés par ceux du groupe de métal norvégien Darkthrone

Bernard Jean

Sortie le 20 janvier 2023

ARCHIE DEEP « Get Away » (Autoproduction)

Par défaut

Le 14 janvier 2022 sortait « Lightning Concept », quadruple EP du duo formé par Arthur Di Piazza (guitare,chant) et Richard Bertin (batterie,percussions) du groupe Archie Deep. Cet album succédait à un premier opus fait maison concocté en 2019 « I Ain’t No Monkey ».

Les deux compères natifs de l’île d’Oléron publieront leur nouvel album le 3 février 2023. Intitulé « What’s Your name » il comprend 7 titres aux différents climats, démontrant que ce power rock duo a plus d’une corde à son arc…

Pour nous faire patienter un peu, Archie Deep nous livre une première fournée avec le single et le clip de « Get Away ». S’évader du carcans que l’on cherche à nous imposer et permettre à nos rêves de vie meilleure de prendre forme, c’est le sens de cette chanson. Et cela, même si le tourbillon tumultueux de la vie ne marque aucun répit…

Réalisé par Martin Leroy, le clip est un clin d’oeil à l’artiste Lucy Dyson qui a travaillé avec eux dans le passé et qui a aussi collaboré avec Turbowolf ou Jon Spencer Blues Explosion.

Bernard Jean

Sortie single et clip le 18 janvier 2023

http://www.archiedeep.com

MAYFLY « HIDEAWAY VOL. 1 » (Duprince Records)

Par défaut

Charlie et Emma, les deux chanteuses du duo Mayfly font leur retour. Auteures-compositrices et interprètes, les canadiennes basées à Montréal nous avaient présenté quatre singles tout au long de l’année 2022.

Après « Black Water », « Passenger Seat », « Pretty Ending » et « All Dreams Fade », elles publient sept chansons sur leur deuxième EP « Hideaway Vol.1 », qui sort sur le label canadien Duprince. Ce disque fait suite à « Essence », leur premier EP paru en 2021.

Âgées de 22 ans, les deux jeunes femmes s’auto-produisent elles-même et gèrent également l’aspect visuel en collaborant avec les réalisateurs de leurs clips. Le côté très mélancolique de leur début a laissé peu à peu place à une ambiance plus sombre aux tonalités électro-pop.

La délicatesse et les harmonies des voix sont toujours bien présentes et nous plongent dans leurs rêveries, seulement troublées par quelques orages obscures et des rythmes électroniques plus marqués. Signalons que le troisième titre du disque est chanté en français et s’intitule « Ma peau brûle ».

Bernard Jean

Sortie le 13 janvier 2023

http://www.mayflyofficial.com

ARIANA VAFADARI en Concert !

Par défaut

Formée au Conservatoire de Paris, la chanteuse mezzo-soprano franco-iranienne Ariana Vafadari a publié son dernier album « Anahita » en 2020 (voir chroniques du 16 mars et du 16 juin 2020).

Aussi à l’aise dans le répertoire classique (Mozart, Purcell…) que dans la musique traditionnelle ou le jazz, la chanteuse a imaginé des compositions qui empruntent à ces différents styles. Son premier album « Gathas, Songs my father taught me »a été la révélation du Festival des Musiques Sacrées de Fès. On l’a même vu sur les scènes du Festival du Burning Man ou de l’Exit Festival mélanger sa musique à de la musique électronique en compagnie de DJs.

Ariana Vafadari interprétera la pièce musicale onirique « Anahita », qu’elle a composée sur un livret écrit en collaboration avec l’écrivaine Leili Anvar, sur la scène du Café de la Danse le samedi 28 janvier 2023 à 20h00. A noter la participation exceptionnelle de la danseuse Rana Gorgoni, artiste chorégraphique et ambassadrice de la danse Soufie.

La première partie sera assurée par l’accordéoniste virtuose Théo Ould, « Révélation soliste instrumentale » aux Victoires de la Musique Classique 2023.

Bernard Jean

http://www.arianavafadari.com