BIKINI MACHINE : « BANG ON TIME ! » (Yotanka/DifferAnt)

Par défaut

Originaires de Rennes, ces cinq troublions semblent vouer un attachement sans limite au 7ème art, comme l’attestent les nombreux clins d’œil qui parsèment leurs albums…Depuis le premier disque (sorti en 2003) les références à Lautner, Blake Edwards ou encore John Barry (les B.O. de James Bond) ne manquent pas. En 2012 sort « Desperado by Bikini Machine », une performance musicale directement inspirée par le film de Robert Rodriguez.

En 2006 ils décident de réinterpréter le répertoire de Jacques Dutronc (« Bikini Machine joue Dutronc »).

Le groupe multiplie les concerts et partage souvent l’affiche avec Didier Wampas.

bikini-machine-bang-on-time

Ce nouvel album aura nécessité pas moins de 3 ans avant de voir le jour. N’allez pas croire pour autant qu’il s’agit de panne d’inspiration. Bien au contraire : les membres de Bikini Machine sont tellement occupés à travailler sur différents projets qu’ils ont du mal à faire coïncider leur emploi du temps.

« Bang on time ! » marque leur grand retour, et avec fracas. Si les influences sixties sont toujours présentes, le son, lui, est très actuel.

C’est un vrai condensé d’énergie (le disque dépasse à peine les 30 minutes), chanté uniquement en anglais, destiné essentiellement à vous faire vite lever de votre siège. Et c’est efficace, croyez moi !

Et même si les musiciens déclarent avec un sourire malicieux qu’ils font « du vieux avec du neuf » (!) on ne peut que les saluer bien bas pour cette réjouissante sortie.

http://www.bikinimachine.net/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s