JOHANN BERBY : « METISSE MALOYA » (Musicast)

Par défaut

metisse_maloya_index

Johann Berby a trainé sa basse électrique aux quatre coins du globe en accompagnant de prestigieux artistes : Trilok Gurtu, Jan Garbarek, Marcus Miller, Mory Kanté…

Sa rencontre avec Vincent Segal, le violoncelliste et touche à tout de Bumcello, a été déterminante. Elle lui fait prendre conscience de l’importance de ses racines (indiennes, malgaches et mozambicaines) et de toute la richesse qu’elles représentent.

Après avoir officié 5 ans au sein du groupe de Trilok Gurtu, il décide de voler de ses propres ailes et d’entamer une carrière solo. « Métisse maloya » reflète son goût des voyages et des rencontres culturelles. Son maloya à lui est teinté de multiples saveurs : brésiliennes, indiennes, créoles, et relevé d’épices tantôt pop, tantôt funk.

La voix délicate du musicien fait planer une douce ambiance mélancolique. Quant aux superbes envolées solo du violoniste Théo Croix, elles ajoutent encore une touche supplémentaire de subtilité à un album qui est loin d’en manquer.

A noter la présence parmi les invités de Baba Cissoko (tama, ngoni) et de Ernst Reijseger au violoncelle.

http://www.johannberby.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s