Nous y étions : Festival PAUSE GUITARE 2015, Albi

Par défaut

Cette 19è édition est encore une fois une belle réussite. L’éclectisme de la programmation (Yannick Noah, Soprano, Calogero, Status Quo, Charlie Winston, Moriarty, Shaka Ponk, Malicorne, Bob Dylan…) ne nuit en rien à la qualité des spectacles. Plusieurs générations de spectateurs se côtoient et vibrent ensemble dans une même ferveur.

Photo Bernard Jean Status Quo.          Photo B.Jean

Le boogie rock de Status Quo a rassemblé les fans de la première heure mais aussi les plus jeunes, à coup de grands riffs électriques. « In the army now » a été l’un des moments forts du concert.

CH.Winston Charlie Winston.  Photo B.Jean

Charlie Winston a été un des chouchous de la soirée d’ouverture et a offert un show généreux et enthousiaste. C’est une vraie bête de scène qui a fait craquer l’assistance. Auparavant, Moriarty avait ouvert cette soirée sous une chaleur accablante et a réussi à accrocher le public, juste avant le passage de Angus et Julia Stone.

Même la chaleur n’a pu gâcher la bonne humeur et  la bonne ambiance qui règnent depuis le début dans ce sympathique festival. Les organisateurs (Arpèges & Tremolos), leur équipe et les nombreux bénévoles mettent un point d’honneur à accueillir le public dans les meilleurs conditions et toujours avec le sourire. C’est le genre de festival à réelle dimension humaine où l’on se sent bien

Le festival a voulu étoffer cette année la partie OFF, gratuite, en proposant pas moins de 3 scènes différentes dont une nouvelle scène Expérience Acadie avec des musiciens venus du Nouveau Brunswick qui ont mis une sacrée ambiance lors de leurs passages.

Les Acadiens et leur joie de vivre

Comme dans une pochette surprise, les Acadiens ont extirpé le meilleur d’eux-mêmes, que ce soit : Joseph Edgar, La virée, Prenez Garde ou Daniel Léger. Retenez ces noms, car ces artistes risquent dans l’avenir de faire vibrer vos soirées. Sur la scène Off et par conséquent gratuite, le public massé devant la scène  a été conquis. Le boeuf des Acadiens a mis le feu amenant de nombreux spectateurs – enfants, jeunes et adultes – à danser ou lever les bras en pinçant les doigts afin d’imiter l’écrevisse.  Hilarant ! Les rythmes joyeux se sont enchaînés durant cette soirée et la cadence a pris le pas sur les langueurs de la vie. Bref, un bon moment partagé en famille ou entre amis (es).

Comme les années précédentes, la salle de l’Athanor présentait vendredi et samedi après-midi une scène Québecofolies et Découverte Chanson, riche en bonnes surprises (Willows, Joseph Edgar, Shawn Jobin…).

Donc, rendez-vous pour Pause Guitare, l’an prochain à Albi, début juillet, avec de nouvelles découvertes artistiques. Cependant, ne vous inquiétez pas vous serez informés en temps et en heure, l’an prochain.

De plus, pour l’ accueil, soyez rassurés, il est à la hauteur du festival, sympa et bon enfant. Donc, bravo aux organisateurs, aux bénévoles et aux artistes.

A noter que c’est un Festival tout public, puisque les Frères Casquettes ont ravis les ados et les plus jeunes. Pour les familles un espace enfant proposait trois ateliers gratuits pour occuper petits et grands, le rêve !

Prochainement, les chroniques des CD pour les artistes acadiens et autres seront en ligne. Bonnes vacances à tous.

http://www.pauseguitare.net

Le bonjour à Serge et à son journal Sur la même Longueur d’Ondes  (http://www.longueurdondes.com)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s