SAINKHO NAMTCHYLAK : « Like a bird or spirit, not a face » (Ponderosa/Harmonia Mundi)

Par défaut

Jamais le slogan de ce blog (« Actualité musicale hors des sentiers battus ») n’aura aussi bien mérité ce nom qu’avec cet album ! Inclassable et déroutant, il ne peut laisser indifférent. Car depuis toujours, la chanteuse de Tuva (République en bordure de la Mongolie) a suivi une voie très personnelle hors des conventions.

Après un début d’apprentissage classique elle s’est vite intéressée à l’improvisation et à différentes techniques de chants chamaniques et lamanistes habituellement réservés aux hommes. Avant de voler de ses propres ailes, Sainkho a chanté avec un groupe folk, puis jazz. Les médias occidentaux la remarquent lors de ses tournées internationales et elle décide de poursuivre ses expériences musicales en Europe où elle sent qu’elle a toute sa place.

Avec à son actif une trentaine d’albums (tous genres confondus), la diva des steppes a souhaité collaborer avec des musiciens du groupe Tinariwen et leur producteur Ian Brennan. Cette rencontre improbable met pourtant en évidence un point commun important : la lutte de deux cultures nomades pour survivre dans un monde de plus en plus standardisé.

Sainkho

« Like a bird or spirit, not a face » mêle ainsi les rythmes Touareg au chant diphonique et aux incantations spirituels. Même si plusieurs morceaux sont très structurés, l’improvisation est souvent présente, alternant des passages où l’excentricité et les délires vocaux de Sainkho Namtchylak atteignent des sommets… Cette étrange alchimie fait cependant son effet peu à peu et laisse à nos oreilles une curieuse sensation où l’étonnement fusionne avec le plaisir du « fruit défendu », du « politiquement incorrect ».

Les 10 titres de cet album ont été composés et enregistrés en 2 jours et sont chantés en touvan, en russe et en anglais. De l’aveu même des participants, cette rencontre inédite a été une expérience extraordinairement enrichissante et fructueuse, une véritable communion spirituelle entre deux mondes à priori bien éloignés.

C’est à présent au public de « juger » et d’apprécier cette œuvre forte et singulière…

Sainkho sera en concert au Festival « Au fil des voix » le 15 février 2016 à l’Alhambra (Paris).

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s