MOHAMED ABOZEKRY : « Karkadé » (Jazz Village)

Par défaut

Kaekadé

Un oud chasse l’autre… Après l’instrument électrifié de Mehdi Haddab aux influences heavy metal (voir chronique sur Speed Caravan), voici une façon plus classique et soft de jouer du oud.

Né au Caire en 1991, Mohamed Abozekry obtient à 15 ans le diplôme de soliste et de professeur de oud (prix d’excellence) après seulement 4 ans d’étude de cet instrument. Il est le plus jeune professeur de oud du monde arabe… Il s’installe en France en 2009 où il lance son projet Heejaz avec différents musiciens. L’album « Ring road » sort en 2015.

Au travers de ce nouvel enregistrement, Mohamed Abozekry a voulu mettre en valeur toute la richesse musicale de son pays. Trois genres y sont abordés : la musique classique égyptienne, la culture populaire, et les influences soufies présentes dans le sud. Ce virtuose du oud y est accompagné par un violon, un riqq et un dehola (percussions traditionnelles), ainsi que par un ney (flûte en roseau).

Au total, 7 titres instrumentaux et un morceau final intitulé « Le vin mystique », poème récité par le patron du restaurant grenoblois Le Karkadé, lieu accueillant où il a retrouvé un peu ses racines. Le karkadé est une fleur d’hibiscus qui entre dans la composition de la boisson traditionnelle égyptienne du même nom.

L’album sortira le 23 septembre 2016.

Le musicien se produira en concert à Paris (Studio de L’Ermitage) le 29 novembre.

http://www.mohamedabozekry.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s