DEBOUT SUR LE ZINC « VIAN PAR DSLZ » (Prod. Jacques Canetti & DSLZ)

Par défaut

60937707_10156527525311492_8887431265603551232_n

Après 10 albums studio et quelques 2000 concerts en France et à l’étranger depuis une vingtaine d’années, les 6 membres de Debout Sur Le Zinc présentent leur nouveau projet : un hommage à Boris Vian dont on fête le 100ème anniversaire…

Il faut dire que l’esprit de Vian se retrouve souvent dans le rock « littéraire » que pratique le groupe depuis ses débuts. La même révolte face à la bêtise humaine et au conformisme, la même soif de liberté et d’humanisme. S’il fallait ne garder qu’un texte du célèbre poète et écrivain (également chanteur et musicien de jazz) ce serait certainement celui, puissant, du véritable hymne à la Paix qu’est « Le déserteur ».

C’est Françoise Canetti, directrice d’édition musicale qui a assisté, éblouie un soir de 2010, au concert de Debout Sur Le Zinc au Casino de Paris. Son père Jacques, producteur de musique et directeur du Théâtre des Trois Baudets avait encouragé 55 ans plus tôt un dénommé Boris Vian à interpréter ses premières chansons non loin de là… En 2018 les musiciens présentent à la directrice les chansons de Vian qu’ils ont choisi d’enregistrer.

Au total 15 chansons écrites entre 1951 et 1958, période de reconstruction de la France. On y trouve bien sûr « Le déserteur » (censurée à l’époque) et « Je voudrais pas crever » popularisée par Serge Reggiani. Mais aussi d’autres titres comme « Ne vous mariez pas les filles » sur la domination masculine ou « J’te veux », destiné à une interprète féminine mais qui choqua en 1957 et fut refusé.

On trouve plusieurs chansons inédites, laissées de côté par le poète à l’époque comme « Il est tard », « On fait des rêves »… Mention spéciale à « S’il pleuvait des larmes » dont Debout Sur Le Zinc a composé la musique (comme quatre autres) et qui mérite à elle seule l’écoute. L’instrumentation riche et éclectique du groupe offre un écrin parfait pour découvrir ou redécouvrir l’univers décalé de Vian, dont les textes souvent tragiques, quelquefois absurdes n’en finissent pas de fasciner.

Debout Sur Le Zinc a débuté une tournée francophone 2019-2020 de 50 dates dont celle du 26 septembre 2019 sera un des points forts. Ce jour là ils joueront en effet aux 3 Baudets à Paris, à l’endroit même où Boris Vian a débuté…                                                  B.Jean

Sortie de l’album le 13 septembre 2019

http://www.dslz.com

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s