ACQUIN « X-IN »

Par défaut

Sorti en avril dernier, l’album « Bareback » du chanteur et musicien Acquin (Laurent D.) nous permettait de découvrir un univers personnel et original. De formation classique, Acquin croise habilement rock, pop et chanson dans des ambiances qui évoquent souvent celles de Daniel Darc.

C’est d’ailleurs Frédéric Lo, qui avait réalisé « Crève coeur » de Daniel Darc, qui a été choisi pour l’album « Bareback »…

Acquin sort à présent un nouveau clip avec le titre « X-In » (Christine). Il a été réalisé par Nicolas Comment (Higelin, Rodolphe Burger…) avec la participation de Sophie Hélard. B.Jean

http://www.acquin.fr

BABYLON CIRCUS « State of emergency » (Akirira)

Par défaut

Les lyonnais de Babylon Circus fêtent cette année leur 25 ans d’existence. La tribu a trimballé son ska reggae aux couleurs balkaniques de l’Europe aux Etats-Unis en passant par la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud.

Leur cuvée 2020 sort aujourd’hui (en pleine période de la foire aux vins !) et s’intitule « State of emergency ». Cet « état d’urgence » a certainement quelques connotations d’ordre politique, mais il concerne surtout l’état inquiétant de notre planète…

L’énergie est toujours aussi présente dans la musique du groupe, d’autant plus que pour cet album Babylon Circus a convié de nombreux invités : Ben l’oncle soul, Sylvain Duthu (Boulevard des Airs), Barry Moore (Yodelice), Adil Smaali (Aywa) ou encore le jamaïcain Cédric Myton (The Congos).

Tonique et efficace ! B.Jean

https://www.facebook.com/babyloncircus

Lien d’écoute : https://lnk.to/StateofEmergency

FLEM « NOMADES »

Par défaut

Le rappeur français Flem s’est rendu au Mali à l’âge de 18 ans et y est revenu en 2009. Il y a rencontré Vieux Farka Touré (le fils du célèbre Ali Farka Touré), ainsi que la harpiste Katell Boisneau.

Il est invité à jouer sur la scène du Festival au Désert, à Essakane, par Vieux Farka Touré. Cette rencontre sera le début d’une longue amitié. Vieux Farka Touré, surnommé « le Hendrix du Sahara », a composé et arrangé l’album « Nomades » qui sort à présent.

Les six titres qui figurent sur ce disque alternent chants mandingues, textes engagés et mélodies touaregs. Flem y déroule son rap, accompagné par les superbes voix de Magou Samb et Amy D.Ras Ladji.

La harpiste Katell Boisneau est présente ainsi que Mattias Mimoun et Dave Remy aux claviers, Valess Assouan à la basse, Mamadou Koné aux percussions et Yacouba Sissoko (Ngoni et Tamani). Un bel enregistrement qui se termine dans la grâce avec le flamboyant « Amour ». B.Jean

http://www.flem-music.com

NAÂMAN « TIME IS TO REBEL »

Par défaut

Avec un disque d’or et une présence indispensable sur les grosses scènes des festivals, Naâman a confirmé son importance dans le milieu reggae européen.

Il nous revient aujourd’hui avec un nouveau single et un clip rafraichissant, « Time is to rebel » qu’il résume ainsi : « le monde est notre reflet, le changement véritable viendra de l’intérieur ». B.Jean

http://www.facebook.com/Naaman.Official

DAVID LINX « SKIN IN THE GAME » (Cristal Records)

Par défaut

Avec une carrière qui s’étend sur une quarantaine d’années et une trentaine d’albums comme leader ou en duo (sans compter ses nombreuses participations), David Linx est ce que l’on peut appeler un artiste confirmé.

Considéré comme l’une des plus belles voix du jazz européen, ce belge établi à Paris s’est formé auprès de grands musiciens américains. C’est sur le fameux Label Bleu qu’il a gravé ses premiers succès en duo avec le pianiste Diederick Wissels.

C’est le jour de la Saint Valentin, le 14 février 2018 que David Linx a eu un véritable coup de foudre qui a bouleversé sa carrière… Ce jour là Radio France l’invitait à chanter dans son Auditorium entouré de trois musiciens : le pianiste Grégory Privat, le bassiste Chris Jennings et le batteur Arnaud Dolemen.

Le résultat est au-delà de ses espérances… David Linx a trouvé des musiciens avec lesquels il est en parfaite osmose et qu’il décrit comme les plus accomplis qu’il ait rencontré. Ce sera le point de départ de « Skin in the game »…

Les 11 compositions originales de ce nouvel album mettent parfaitement en valeur son incroyable talent de chanteur et d’auteur, tout autant que l’harmonie admirable avec ce trio de musiciens qui l’a fait craquer. On trouve également deux invités : Marlon Moore (slam) et Manu Codjia (guitare électrique).

David Linx démontre avec ce disque (s’il en était encore besoin) qu’il est indiscutablement une voix hors norme dans l’univers du jazz. B.Jean

http://www.facebook.com/DavidLinxOfficiel

Sortie : 18 septembre 2020

ERIC SEVA « MOTHER OF PEARL » (Les Z’arts de Garonne)

Par défaut

En 2017 le saxophoniste Eric Séva nous avait gratifié d’un « Body & Blues » dédié à cette fameuse note bleue qui caractérise le blues. « Mother of pearl », son sixième album, lui a été inspiré par l’écoute du disque « Summit » d’Astor Piazzolla et Gerry Mulligan sorti en 1974.

Ce nouveau projet est une conversation en 11 étapes entre ses saxophones et l’accordéon de Daniel Mille. Considéré comme un musicien de jazz atypique, Eric Séva a trouvé en Daniel Mille le partenaire sensible au lyrisme inspiré qu’il recherchait.

Eric a composé 10 des morceaux présents sur cet opus, le 11ème étant la reprise de « Summit, close your eyes and listen » d’Astor Piazzola. Outre Daniel Mille, il s’est entouré d’Alfio Origlio (piano, fender rhodes), de Christophe Wallemme (contrebasse) et de Zaza Desiderio (batterie, percussions).

Le terme Mother of pearl désigne les perles de nacre retravaillées qui sont fixées sur les touches de saxophones, d’accordéons ou de bandonéons pour localiser l’emplacement des doigts.

Le quintet excelle dans le répertoire inspiré du saxophoniste qui prouve encore une fois sa grande originalité et son sens maitrisé de l’écriture. B.Jean

http://www.ericseva.com

Sortie le 18 septembre 2020

HK « ELDORADO »

Par défaut

Le 7ème album du « poète social » HK, auteur du célébrissime « On lâche rien » repris dans toutes les manifs, s’intitulera « Petite terre » et sortira le 18 septembre.

Après le clip de « Balance ta babouche » présenté ici-même, HK nous emmène dans la réserve naturelle de la Dune du Perroquet (Hauts de France) et sur la plage de La Panne (Belgique) pour sa nouvelle vidéo.

L’ambiance de « Eldorado » y est plus mélancolique et méditative, il est accompagné de ses fidèles saltimbanques. B.Jean

THOMAS COUSIN « DEBBIE ET MOI » (Champ Libre)

Par défaut

Pendant 25 ans Thomas Cousin a concocté des textes et des musiques sur mesure pour les autres. Il a collaboré à plusieurs projets et à différentes formations comme Aron’C, Tax Brothers & The Old Racoon, Shy

Il y a 8 ans, peu avant la naissance de sa fille, le guitariste a eu envie d’exprimer ses différents ressentis au travers de textes intimes qu’il ne souhaitait pas donner à d’autres. Peu à peu il s’est décidé à chanter lui-même et à évoquer l’enfance, ses tourments, ses amours…

« Debbie et moi » frappe par sa force et son intensité. Rarement on aura senti une telle rage, une telle envie de cracher ses mots chez un chanteur qui au départ ne l’était pas… Thomas Cousin a tout écrit, composé et joué de tous les instruments en solitaire, au fil des années.

Il a également tout produit et arrangé, et le résultat est stupéfiant ! Son disque est bouleversant côté paroles, solide et très efficace musicalement. Il passe d’une chanson française classique à une pop actuelle, voir même à un rock enflammé (le rageur « Jour de braise »).

Difficile de faire un choix dans cet album quand les 13 titres atteignent de tels sommets… Retenons malgré tout les pépites que sont « Voir la mer », « Dans ma tête » (« Si t’as pas peur des tempêtes viens faire un tour dans ma tête »), « La passerelle », « Jour de braise », « Perdre le sommeil »…

« Debbie et moi » est une grande claque que l’on reçoit à travers la gueule. Pourtant, sans être aucunement maso, on en redemanderait presque… Pour un premier disque, Thomas Cousin a mis la barre haute. Le témoignage qu’il nous offre, ce coin de sa tête qu’il nous dévoile est tout simplement fascinant. B.Jean

http://www.facebook.com/ThomasCousinpage

Sortie le 15 septembre 2020

RODOLPHE BURGER « Le chant des pistes »

Par défaut

Rodolphe Burger nous avait présenté « Environs », son sixième album solo, avec le clip « Bleu Bac » tourné par Fred Poulet. Voici son dernier clip « Le chant des pistes ».

Cette fois-ci le chanteur-guitariste (ex Kat Onoma) a choisi la réalisatrice Léa Troulard qui avait déjà signé la vidéo de « Waste land » pour son album « Good ».

Il a également choisi le danseur et dresseur Thomas Chaussebourg, « l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux », pour ce clip chamanique tourné en Bretagne qui met en scène Bartok et Torero, deux superbes chevaux. B.Jean

https://fr-fr.facebook.com/burger.rodolphe

SAMBUCA « LUZ » (Prodastar/L’Autre Distribution)

Par défaut

Le groupe Sambuca est constitué du guitariste Roberto Stimoli et de la chanteuse Irene Amata. Ils sont tous deux originaires d’Italie, résident à Paris, mais leur passion commune est la musique brésilienne.

Ils puisent leur répertoire parmi les succès internationaux de la bossa nova mais aussi parmi des joyaux méconnus de la musique populaire brésilienne. Ce premier album a été enregistré en Italie entre 2018 et 2019. Il est disponible en digital depuis le 15 mai dernier.

Le talent du duo est évident, tant du côté instrumental (avec la guitare virtuose 7 cordes de Roberto) que du côté vocal avec le chant d’Irene. L’autre grande qualité du groupe est son habileté à réarranger ou réharmoniser les titres sélectionnés.

« Luz » comporte 10 morceaux : 8 brésiliens, 1 italien et 1 français (une version de « La javanaise » de Serge Gainsbourg). Sambuca a choisi la langue portugaise pour l’interprétation de ces textes, refusant les diverses versions anglaises existantes. Cela donne un rythme plus naturel et qui colle mieux à la musique.

Laissons le duo résumer lui-même « Luz » : « Ce disque est une expérience de partage de notre complicité magique, avec comme terrain de jeu et d’expression la musique brésilienne ». Une expérience tout à fait convaincante ! B.Jean

Sortie physique le 25 septembre

Concert de lancement le 21 octobre à 20h30 au Studio de l’Ermitage (Paris)

http://www.facebook.com/SambucaMusic