FÉLOCHE « CHIMIE VIVANTE » (Silbo Records)

Par défaut

anzh_FELOCHECHIMIEVIVANTEDEF3000x3000ok2--1

En 2010 le public français découvrait un drôle d’énergumène avec une mandoline et un univers original.  Le premier album de Féloche, « La vie cajun », comportait le titre accrocheur « Darwin avait raison » mais surtout le fascinant « Dr John Gris/Gris John » avec la voix spectral de Dr John. On ressortait d’un concert de Féloche avec un sourire immense et une bonne humeur à toute épreuve tant l’homme et ses musiciens (dont la talentueuse Léa Bulle) dégageaient un bonheur jubilatoire et communicatif. Avec « Silbo » trois ans plus tard il fait jouer pas moins de 64 mandolinistes dans une chanson !

Féloche nous revient en grande forme avec son « Alchimie vivante » composée de 11 éléments toujours aussi mystérieux et originaux. On y retrouve le joli single « Tara Tari » (hommage à la navigatrice Capucine Trochet et à son voilier écolo) ainsi que des titres étonnants comme « Chimie vivante » avec les vocalises sidérantes de la soprano Julia Wischniewski (également présente sur « Colombine »).

Sur « Manjo » Féloche nous offre un duo avec la chanteuse italienne Naïf Herin. Le côté loufoque et déglingué de l’artiste se retrouve dans un titre comme « P’tite tête » qui n’aurait certainement pas déplu à un certain Higelin… Quant au morceau qui clôt l’album, « Je crie », c’est un tendre clin d’oeil à l’enfance et à l’innocence, avec des voix et des commentaires d’enfants en toile de fond.

Les constructions musicales de ce nouvel opus peuvent parfois surprendre de prime abord, mais au fil des écoutes les morceaux de ce puzzle un peu foutraque s’assemblent parfaitement et laisse la magie opérer. Féloche n’a pas fini de nous surprendre !                  B.Jean

http://www.feloche.com

Ci-dessous le clip de Yolande Moreau, « Crocodiles »

 

Publicités