MAGMA « KÃRTËHL » (Seventh Records / Bertus)

Par défaut

Depuis 1969 le groupe Magma et son créateur, le batteur Christian Vander, n’ont cessé de creuser un sillon original et audacieux hors des modes et du temps. En 2020 Christian Vander s’est vu décerner le Grand Prix Sacem du Jazz, et cette même année Magma devient « Groupe de l’année » aux Victoires du Jazz.

Si le dernier disque de Magma « Zëss » laissait planer une ambiance plutôt sombre et pessimiste, ce dernier opus « Kãrtëhl » est d’emblée nettement plus lumineux, presque joyeux… Après une pause forcée de 18 mois sans concert (Covid oblige) le groupe nous revient avec un nouvel album et une équipe renouvelée.

Le nouveau line-up se compose ainsi : Christian Vander (batterie, chant solo, tambourin), Stella Vander (chant solo, chant, chime), Hervé Aknin (chant solo, chant), Isabelle Feuillebois (chant), Sylvie Fisichella (chant), Caroline Indjein (chant), Laura Guarrato (chant), Rudy Blas (guitare), Thierry Eliez (piano, Fender Rhodes, claviers), Simon Goubert (piano, Fender Rhodes, claviers), Jimmy Top (basse).

Ce nouvel opus comporte 6 titres enregistrés en 2022, ainsi que deux maquettes enregistrées en 1978 « à la maison » et piochées dans la collection personnelle de Christian Vander. Cinq de ces compositions sont signées du batteur, une de Hervé Aknin, une de Thierry Eliez et une autre de Simon Goubert. Il s’agit donc d’un véritable travail collectif.

Si vous n’êtes pas spécialement adepte de la musique de Magma, il n’est pas impossible que ce disque représente une ouverture intéressante et plus accessible vers leur univers. Je rassure les fans, Magma n’a pas succombé au charme des sirènes commerciales… « Kãrtëhl » par son côté lumineux est simplement plus abordable et moins complexe que d’autres productions du groupe.

Pour la petite histoire, la cymbale qui illustre la pochette appartenait à Christian Vander, qui l’a découpée au laser afin de réaliser des pendentifs pour ses fans…

Bernard Jean

Sortie en CD et digital le 30 septembre, sortie en vinyle le 7 octobre 2022

En concert le 8 octobre 2022 à Paris, aux Folies Bergères et le 27 novembre 2022 à Monaco, Opéra Garnier avec l’orchestre philharmonique de Monaco.

http://www.magmamusic.org/fr

Publicité

BLACK FLOWER « MAGMA » (Sdban Ultra / L’Autre Distribution)

Par défaut

Le quintet bruxellois Black Flower emmené par le saxophoniste-flûtiste et compositeur Nathan Daems s’est fait principalement remarqué en 2019 avec l’album « Future Flora » qui lui a valu une pluie d’éloges de la part des médias.

Le groupe se compose aussi de Jon Birdsong (dEUS, Beck, Calexico) au cornet à piston, Simon Segers (Absynthe Minded, De Beren Gieren, MDCIII) à la batterie, Filip Vandebril (Lady Linn, The Valerie Solanas) à la basse et Karel Cuelenaere (John Ghost) au clavier. Ce dernier a rejoint dernièrement Black Flower et sa présence se fait sentir avec ses notes d’orgue et de synthés.

Pour ce nouvel opus les cinq musiciens ont fait appel à Meskerem Mees pour le titre « Morning in the jungle », seul titre chanté pour cette formation purement instrumental. La chanteuse, également auteure-compositrice, est lauréate du Montreux Jazz Talent Award 2021.

« Magma » est un album bourré de groove, de pulsations et de transe. Avec ce nouvel album, Black Flower place la barre haute et atteint un niveau créatif qui atteint des sommets. On écoute ces huit titres (qui tournent en moyenne autour des 6’00) avec délectation et plaisir.

Alors, prêts pour le voyage ? Laissez-vous embarquer pour un trip hypnotique à travers ce « Magma » tourbillonant, terriblement fascinant… Le titre « O Fogo », ci-dessous en clip, porte le nom du volcan capverdien et signifie « Le feu ».

Bernard Jean

Sortie le 28 janvier 2022

https://www.facebook.com/blackflower.belgium

MAGMA « ESKÄHL 2020 » (Seventh Records / Bertus)

Par défaut

Après 51 ans de carrière et différents line-up, l’inusable Magma avec son batteur-fondateur Christian Vander est toujours là, bien vivant et le prouve encore avec ce double album live.

En 1970 le public et les critiques découvraient éberlués « Kobaïa », premier opus d’une longue saga musicale d’une folle liberté, une oeuvre à la fois violente et virtuose. Nulle concession ou compromis dans les compositions hypnotiques du maître à penser Christian Vander et de son univers (avec sa propre langue !).

Depuis cette date, pas moins de 22 albums (dont 2 coffrets) ont suivi et perpétué l’aventure, avec à bord des musiciens prestigieux comme Jannick Top, Claude Engel, Didier Lockwood et bien d’autres. En 1987 la création du label Seventh Records par Stella et Francis Linon a permis de réunir l’ensemble de l’oeuvre et de travailler en toute indépendance.

Enregistré durant sa tournée 2020 à Bordeaux, Toulouse et Perpignan les 6, 7 et 8 mars 2020, le CD présente sur le disque 1 « Theusz Hamtaak » (fragment, 16:20), « Wurda Itah » (fragment, 17:02) et « Mekanik Destruktiw Kommandoh » (fragment, 22:37), sur le disque 2 « Kobaïa » (13:19), « For Tomorrow » (9:16), « Auroville » (9:49) et « Tröller Tanz » (5:37).

« Eskähl » est un témoignage en 7 étapes de l’extrême force et vitalité de ce groupe inclassable. Sur une rythmique implacable de Christian Vander et de Jimmy Top (qui reprend la basse tenue par son père), les musiciens et chanteurs (augmentés de 3 choristes) donnent le maximum dans ces différents concerts.

Le line-up recomposé de Magma est soudé derrière son mentor. Entre violence et apaisement, la musique de Magma continue à vivre à travers le temps.

Bernard Jean

Sortie le 3 septembre 2021

https://www.facebook.com/zeuhlwortzmekanik