MIEGEVILLE « BLANCHE », le clip

Par défaut

MIEGEVILLE--300x176

Matthieu Miegeville est un artiste à multiples facettes. Cela fait une vingtaine d’années que cet amoureux du verbe et des mots se démène au grès de différents projets. On le retrouve ainsi dans des groupes aussi différents que Cancel The Apocalypse (qui associe métal et classique), Psykup (métal alternatif),  Terre Neuve Collective (folk rock), ou encore My Own Private Alaska, The Black Painters, Agora Fidelio

Ajoutez à cela la parution de trois livres (« L’enfant du silence », « Si bleu qu’à sa brisure », « Là où convergent les points cardinaux ») et vous aurez une petite idée concernant la richesse du personnage…

Après son EP « Longue distance » sorti en 2018, voici le nouveau clip de Miegeville, « Blanche ». Les événements sociaux des derniers mois l’ont fortement marqué et lui ont inspiré ce texte sensible habilement mis en images par Laure Muller-Feuga.                    B.Jean

http://www.miegeville.eu

 

Publicités

BOULE « Appareil Volant Imitant l’Oiseau Naturel » (Cholbiz)

Par défaut

anzh_BOULEPochetteAppareilVolantImitantlOiseauNaturel2

Cédric Boulard alias Boule avait autoproduit son premier album « Chansons vaches » en 2006, vivement encouragé par le chanteur Sanseverino qui avait apprécié la maquette envoyée. Ce dernier l’avait même invité à faire ses premières parties. Il faut dire que les petites histoires que raconte Boule à travers ses textes captent vite l’auditeur.

Originaire de Rouen le petit Cédric reçoit sa première guitare à huit ans, découvre les chansons de Brassens et obtient quelques années plus tard le Grand Prix Georges Brassens. L’univers de Boule est irrévérencieux mais toujours plein de tendresse, même si l’auteur n’hésite pas à dénoncer gentiment tous nos travers et nos faiblesses : lâcheté, méchanceté gratuite, indifférence envers l’autre…

Pour ce deuxième album on retrouve Robin Leduc et Cyrus Hordé (Gauvain Sers, Revolver) à la réalisation, aux arrangements ainsi qu’aux synthés, piano, guitares et basse. Les 11 chansons de Boule reflètent bien sa poésie décalée et tendre ainsi que son humour corrosif. Deux voix féminines viennent enrichir le disque : celles de Jeanne Rochette sur « Avion » et celle de Lucrèce Sassella sur « Welcome in hippopotamie ».

De toutes ces petites histoires découle un réel plaisir et on ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire face à la bienveillance de ce chanteur, face à la dureté et à la méchanceté gratuite (« L’ours polaire »), à un monde où tout doit aller de plus en plus vite (« Je prends le temps »), à la futilité de notre vie (« Tout le monde »), à l’indifférence (« Les pizzas »).                                                                                                                                              B.Jean

http://www.appareil-volant.fr

FATBATS « HOLIDAYS » (Big Scoop Records)

Par défaut

anzh_Fatbatsholidays2

L’univers de Fatbats se situe entre le hip hop et le reggae, avec des incursions dans la soul, le funk, le dub… Auteur d’un premier maxi en 2017 le voila de retour avec un EP 5 titres et de nombreux invités.

Ce beatmaker est également producteur et réalisateur depuis 2011. Pour ce nouvel opus (qui préfigure un premier album attendu pour l’automne prochain) il a invité une quinzaine de chanteurs dont Naâman, Volodia, Johaz (du groupe californien Dag Savage), Demi Portion, Miscellaneous (MC de Chill Bump), Jahneration

Sur ce premier extrait, « Another day », on retrouve à ses côtés Johaz, John Juan & Piff.

B.Jean

Facebook

 

 

KAORI « A CIEL OUVERT » (Socadisc)

Par défaut

anzh_KAORIAcielouvertcover3

Kaori est un duo de Nouvelle-Calédonie composé de Thierry Folcher et d’Alexis Diawari. Cela 25 ans qu’ils se connaissent et jouent de la guitare ensemble. Thierry est un calédonien descendant de bagnard, Alexis est originaire d’un clan kanak. Le nom Kaori vient d’un arbre millénaire que l’on trouve en Nouvelle-Calédonie.

Leur premier album en 2016, « Aux îles Fortunées », croisait des chansons teintées de blues, d’accents brésiliens, de reggae et de chansons françaises de qualité. Tout comme lui le nouvel opus qu’ils présentent, « A ciel ouvert », a été produit et arrangé par Lionel Gaillardin (Henri Salvador, Benjamin Biolay, Karen Ann…).

Ces 11 nouvelles chansons, toutes composées par Thierry et Alexis, gardent ce même esprit poétique et sensible pour les textes, sur des musiques très mélodiques où les guitares et les voix nous baignent dans de chaudes ambiances entre bossa, rock, reggae et chanson française.

L’écriture de Kaori possède ce petit quelque chose de touchant et de sensible qui évite les pièges de la mièvrerie où aurait pût sombrer une chanson d’amour comme « Fleur de vanille ». C’est avec talent et intelligence que Kaori évoque la dignité humaine, la tolérance ou la liberté.

« A ciel ouvert » est bourré d’une douce énergie bénéfique dont la chaleur et la tendresse nous enveloppe agréablement.                                                                                                        B.Jean

Sortie le 21 juin 2019         Concert au studio de l’Ermitage (Paris) le 26 juin 2019

http://www.kaori-officiel.com

FESTIVAL COGNAC BLUES PASSIONS 2019

Par défaut

news_gd-noms-1024x560

La 26 ème édition du festival Cognac Blues Passions se déroulera du 4 au 8 juillet 2019. Pendant 5 jours, c’est une quarantaine d’artistes qui se produira sur 7 scènes différentes : des têtes d’affiche bien sûr, mais aussi de nombreux espoirs et découvertes de qualité.

Parmi les grands noms de cette nouvelle édition, citons Rickie Lee Jones, Bernard Lavilliers, Véronique Sanson, Garbage, Toto, Roger Hodgson, Tower of Power… La liste des autres invités est tout autant élogieuse : Automatic City, J.S.Ondara (la révélation de l’année pour beaucoup), Kaz Hawkins (qui célébrera Etta James), Gino Matteo, Roland Tchakounté, Yarol, Zac Harmon, Alice Phoebe Lou

La soirée d’ouverture aura lieu sur l’île de Jarnac en compagnie d’Automatic City, du Crossborder Blues (J.J.Milteau, Harrison Kennedy, Vincent Segal) et de Thomas Dutronc. Dès le lendemain c’est le site agréable du Jardin Public de Cognac qui accueillera les festivaliers et bon nombre de concerts. D’autres lieux, notamment des bars du centre ville présenteront aussi des artistes.

Seule petite déception : l’annulation de la venue de la chanteuse Macy Gray… Mais on peut compter sur son remplaçant Louis Bertignac pour nous faire vite oublier cette déconvenue le 5 juillet prochain.

Rappelons qu’en journée les concerts sont gratuits et que seules les soirées sont payantes. N’hésitez pas à y faire un tour, vous constaterez vite l’excellente ambiance familiale qui y règne. Tous les renseignements pratiques et la programmation complète sur : http://www.bluespassions.com

B.Jean

 

 

 

 

ARSHID AZARINE & FRIENDS « SING ME A SONG » (Melmax Music)

Par défaut

Artwork Arshid Azarine

Le pianiste de jazz d’origine iranienne Arshid Azarine (également médecin) vient d’enregistrer un étonnant album qui fait la part belle aux voix de son pays natal. C’est lors de la tournée avec son trio qui a suivi la sortie de l’album « 7 Djan » que ce projet est né. De Paris à Rome en passant par Londres et Téhéran, ces concerts ont accueilli divers chanteurs iraniens et ont permis des moments d’improvisations chargées d’émotion.

Côté masculin les artistes invités sur ce disque sont le chanteur et percussionniste Habib Meftah Boushehri (membre de l’Azarine Trio), Amir Rafaati et Makan Ashgvari. Les voix féminines sont celles de Roya Arab (présente au début du groupe anglais Archive), Sussan Deyhim (Joe Jackson, Bobby McFerrin) et Niaz Nawab.

Sur le plan musical, Arshid Azarine a réussi à créer un pont entre Orient et Occident en osant incorporer à son jazz une touche d’électro sur un thème traditionnel iranien (« Tcheltcheleh »). Il a même réussi avec bonheur à conjuguer la langue persane avec le tango (« Marabeboos », « The valley of love ») ! Il fallait un sacré talent et un amour inconditionnel envers ses différentes cultures musicales pour se permettre de célébrer une telle fusion.

L’album se clôt avec émotion sur un poème écrit et déclamée par la mère d’Arshid : « Song to Arian », dédié à son fils décédé brusquement en 2015. Réalisé à Paris avec des enregistrements en provenance de Londres, Téhéran et Los Angeles (selon le lieu de résidence des interprètes), « Sing me a song » est un album envoûtant du début à la fin. Si vous êtes (comme moi) sensible à la beauté des voix, ce disque vous comblera.                                                                                                                     B.Jean

Sortie le 28 juin 2019

En concert à Paris (La Défense Jazz Festival) le 26 juin 2019

http://www.arshidazarine.com

 

SARAH LANCMAN & GIOVANNI MIRABASSI « INTERMEZZO » (Jazz Eleven)

Par défaut

anzh_SarahLancmanGiovanniMirabassiIntermezzo2

On ne présente plus le pianiste Giovanni Mirabassi ni la chanteuse Sarah Lancman, tous deux ont une carrière musicale bien remplie. Cette fois ces deux artistes se sont retrouvés autour d’un répertoire de vieilles chansons italiennes.

Les 9 titres présents sur « Intermezzo » sont tous des standards de la chanson italienne : « Senza fine », « Sabato italiano », « Il poeta », sans oublier le célébrissime « Ah, che sarà, que sarà ». Le plus difficile pour eux a été de faire un choix parmi l’immense répertoire populaire italien…

La voix grave et veloutée de Sarah Lancman et le jeu délicat de Giovanni Mirabassi s’accordent à merveille pour interpréter ces compositions. Le saxophoniste Olivier Bogé vient apposer sa touche personnelle sur quatre titres. Le livret intérieur du disque comporte l’intégral des textes en italien.

Le duo donnera plusieurs concerts en France et en Suisse jusqu’à la fin de l’année.            B.Jean

Sortie le 7 juin 2019