VAITEANI « VAITEANI » (Un Plan Simple)

Par défaut

ca44e0_c1eb35b0f45341b9a71a18910152b65c~mv2_d_2368_2116_s_2

Une voix féminine qui évoque Tracy Chapman, un folk mélodique qui nous vient de Polynésie, Vaiteani est une des plus belles surprises de cette rentrée.

Elle, est originaire de Tahiti, lui d’Alsace. Ils se sont rencontrés à l’université de Strasbourg. La fusion se fait petit à petit entre eux. Elle devient prof d’anglais, lui travaille la musique. Ils s’installent à Tahiti en 2011 où Vaiteani (elle) enseigne tandis que Luc (lui) prodigue des cours de musique aux enfants.

Leur chance se présente lors d’un tremplin musical qu’ils gagnent et dont le premier prix est un passage sur le grande scène des Francofolies de La Rochelle. C’était en 2011, Laurent Voulzy était présent et sous le charme. Il encourage le duo à continuer et à travailler la musique. Six ans plus tard, Vaiteani au chant et Luc à la guitare donnent le jour à une perle polynésienne, leur premier album.

12 titres de toute beauté chantés en anglais, en tahitien et en français, avec en bonus une reprise (la seule) du célèbre « Belle Ile en Mer » de leur parrain bienveillant Laurent Voulzy. Une chanson qui évoque pour la jeune tahitienne le déracinement qu’elle a vécu quelques années plus tôt. La séduction opère dès le premier titre du disque, »Three weeks » et ne vous lâchera plus jusqu’à la fin. On retrouvera d’ailleurs cette chanson en version locale sous le nom de « Ua roa te tau » (voir la vidéo).

Le mot « Vaiteani » signifie « source céleste ». Incontestablement, c’est le genre de source à laquelle nous rêvons tous de pouvoir nous abreuver tant elle nous procure un bien être rafraichissant…

A consommer sans modération dès le 20 octobre 2017, date de sa sortie.

http://www.vaiteani.com                   http://www.facebook.com/vaiteanimusic

 

Publicités

DEBADEMBA « SANIKOYA » (Dankama / InOuïe)

Par défaut

debademba_18

« Sanikoya » est le 3ème album de cette formation créée par le guitariste (et auteur-compositeur) burkinabé Abdoulaye Traomé. Originaire d’Afrique de l’Ouest, Debademba met un point d’honneur à affirmer les valeurs positives de son pays.

Leurs textes humanistes sont magnifiquement mis en valeur par un folk intimiste et chaleureux, ce qui n’exclue pas de belles envolées électriques qui flirtent avec le blues- rock (« Saikain »). L’aspect vocal n’est pas en reste avec l’excellent Mohamed Diaby au chant.

Ben l’Oncle Soul fait partie des invités. On le retrouve sur les titres « Sanikoya » et « Saikain ». Le violoncelliste Valentin Ceccaldi apporte, lui, une subtile touche au morceau hommage « Mandela ».

Une jolie réussite.

http://www.debademba.pro

SOIRÉE DE SOUTIEN à FIP BORDEAUX LE MARDI 3 OCTOBRE 2017

Par défaut

22050006_1925211454396268_2618843080151050370_n

FIP est depuis longtemps une de nos meilleurs stations de radio avec une programmation riche et éclectique où la qualité reste constante. Aujourd’hui, 3 antennes locales (Bordeaux, Nantes et Strasbourg) sont menacées de fermeture ! Il est important de se mobiliser pour les soutenir.

A l’affiche à Bordeaux :

LAS HERMANAS CARONNI – CIE MOHEIN – EDMOND BILAL BAND… iLS Y SERONT ET NOUS  Y SERONS  EGALEMENT! 

Participation libre car soirée de soutien organisée par l’asso des auditeurs de Fip Bordeaux. Votre participation servira à financier les tracts et les repas des musiciens solidaires de la soirée. Merci!

C’est la « best radio in the world », selon le fondateur de Twitter qui l’a souligné récemment, mais les auditeurs (radio-)français ne l’avaient pas attendu pour le remarquer, depuis 45 ans que cette radio éclectique les fait palpiter.

« Pépite de Radio-France » d’après le PDG du groupe, Mathieu Gallet, FIP pourrait fermer ses trois stations locales à Bordeaux, Nantes et Strasbourg. Des stations qui délivrent, par la voix de leurs animatrices, une trentaine d’infos culturelles par jour et constituent un relais essentiel des salles de spectacle, des compagnies artistiques et des lieux de culture en Gironde et au-delà.

Alain Juppé pour la Ville de Bordeaux et la Métropole, Jean-Luc Gleyze pour le Département, Alain Rousset pour la Région Nouvelle Aquitaine se sont émus de cette possible disparition, tant les annonces culturelles locales constituent un outil de communication de proximité essentiel.

Le Rocher de Palmer accueillera, mardi 3 octobre, une grande soirée de soutien à FIP Bordeaux, tandis que se tiendra le même type d’événement à Nantes et Strasbourg.

Au programme, à partir de 20h, débats et concerts, avec des artistes compagnons de route de cette radio :

Las Hermanas Caronni
http://lashermanascaronni.com

La compagnie Mohein
https://ciemohein.jimdo.com

Edmond Bilal Band
https://www.facebook.com/EdmondBilal

Et des impromptus théâtraux de Stéphanie Vissière / Les Clowns Stéthoscopes
http://lesclownsstethoscopes.fr/

http://www.fipradio.fr

Pétition Fip : Facebook 

Bordeaux/Arcachon: fipbordeauxarcachonendanger@gmail.com
Nantes: Fip44endanger@gmail.com
Saint-Nazaire: auditeursdefipsaintnazaire@gmail.com
Strasbourg: fipmaisoui@gmail.com

Sur les réseaux sociaux, faites-vous plaisir avec #FipToujours
Contact général : FipToujours@gmail.com
Twitter : @FipToujours / Facebook : « Fip Toujours »

DEBOUT SUR LE ZINC « 3 JOURS DEBOUT »

Par défaut

 

anzh_COUVLIVREDSLZBD--1

Ceux qui ont déjà vu Debout Sur Le Zinc en concert savent que c’est sur scène que le groupe donne le meilleur de lui-même. Enregistré au Café de la Danse pendant 3 soirées en février 2017, ce live présente 3 facettes différentes (mais complémentaires) de leurs prestations : version acoustique, électrique, world.

Il s’agit en fait d’un livre-disque (double album) contenant 40 pages de reportage-photo en édition limitée. Au fil des soirées les invités se sont succédé faisant de chaque concert une vraie fête. Parmi les surprises : Les Fatals Picards, Sages Comme Des Sauvages, Mamani Keïta, Fredo Burguière (Les Ogres de Barback) et bien d’autres.

Depuis le premier album paru en 1999 les 7 musiciens ont su créer un univers où envolées tziganes alternent avec ballades mélancoliques et textes souvent en lien avec l’actualité. Mais la force de Debout Sur Le Zinc c’est son incroyable énergie et sa capacité à donner (ou redonner) envie de vivre et de rester DEBOUT quoi qu’il arrive. On sort de leurs concerts sourire aux lèvres et l’on sait dans ces moments là que les musiciens ont réussi leur « mission ».

Si votre moral est en berne, trempez régulièrement vos oreilles dans le chaudron musical magique qu’est « 3 jours debout » et vous serez agréablement surpris par le résultat. Attention : malgré ses effets bénéfiques incontestables, le produit n’est (pas encore) reconnu et remboursé par la Sécu…

Sortie le 29 septembre 2017

http://www.dslz.org

GORAN BREGOVIC « THREE LETTERS FROM SARAJEVO » (Mercury)

Par défaut

anzh_GoranBregovicCOVER2ThreeLetters00602557822342--1

Cinq ans après « Champagne for  gypsies » voici le grand retour (en fanfare bien sûr) de Goran Bregovic et de son Orchestre des Mariages et des Enterrements. Le compositeur continue de croiser musiques des Balkans, classique, cordes et cuivre dans un joyeux et délirant melting pot.

« Three letters from Sarajevo » nous fait découvrir toute les richesses et les complexités de cette ville à travers les 11 morceaux qui composent ce disque. L’instrument qui fait le lien ici est le violon, qu’il soit endiablé à la mode balkanique, qu’il soit oriental (« Duj duj »),  klezmer (« Jewish letter ») ou carrément classique (« Christian letter »).

Goran Bregovic s’est entouré de plusieurs invités dont Rachid Taha, la chanteuse espagnole Bebe, Riff Cohen, Asaf Avidan, Sifet et Mehmed. Les chansons sont tour à tour interprétées en serbo-croate, en espagnol, en anglais, en arabe et en hébreu. Malgré ces mélanges de genres et de culture, « Three letters from Sarajevo » est loin d’être un fourre-tout et conserve une étonnante homogénéité.

Un album qui respire l’énergie et la joie de vivre.

Sortie le 6 octobre 2017

http://www.goranbregovic.rs

PRIMITIVE LONDON « PLANET SAVAGE » (Fresh Sound New Talent)

Par défaut

Primitive-London-Planete-Savage

Premier album d’un jeune groupe franco-anglais qui puise son inspiration dans la « Library music ». Celle-ci était constitué de morceaux musicaux créés pour illustrer des reportages, faire des génériques radio ou télé…

Les quatre musiciens ont composé avec « Planet savage » une bande-son improbable à base de jazz, de pop, de musiques électroniques et d’ambiances étranges. Antoine Berjeaut (trompette), Robin Fincker (saxo tenor, clarinette), Kit Downes (orgue Hammond, claviers) et Jim Hart (batterie) ont une vision musicale très cinématographique.

« Planet savage » est essentiellement instrumental, mais les musiciens ont fait appel à 2 voix pour donner plus de force et de diversité à leur univers : celles du MC anglais Juice Aleem et de la chanteuse Diane Sorel. Le tout a été enregistré au studio Condorcet, célèbre pour son côté vintage.

Sortie le 29 septembre 2017.

Diego Imbert / Enrico Pieranunzi / André Ceccarelli « Tribute to Charlie Haden » (Trebim Music)

Par défaut

tribute-to-charlie-haden

A travers ce disque dédié au célèbre musicien Charlie Haden, le contrebassiste Diego Imbert a voulu rendre hommage au sens du lyrisme et de la beauté de l’américain (disparu en 2014). C’est d’ailleurs après l’annonce de son décès qu’il a tenu à travailler sur ce projet.

Il s’est entouré pour cela du pianiste Enrico Pieranunzi qui a enregistré 4 albums avec Charlie Haden et du batteur André Ceccarelli que l’on ne présente plus. Le disque comprend 12 titres dont 3 sont des compositions de Charlie Haden. Les autres morceaux ont été écrits par les trois musiciens à l’exception d’une reprise de Lennie Tristano et de David Mann.

 Pierre Bertrand a réalisé de superbes arrangements avec l’apport de cordes (violons et violoncelles), de clarinette, de flûte et de hautbois. Le résultat est magnifique comme dans le titre « First song » qui ouvre l’album, la suite « Liberation » ou encore « Silence ».

Sortie le 22 septembre 2017

Extraits sur : http://diegoimbert.com/projets/tribute/

Concert de lancement d’album le 29 novembre 2017 au Studio de l’Ermitage (Paris)

Autres sortie jazz :

  • Rodolphe Lauretta « Raw » (Onze Heures Onze). Premier album en trio d’un saxophoniste aux influences multiples, avec la participation de la chanteuse Charlotte Wassy et du rappeur Theorhetoric.
  • David Chevallier Trio « Second life » (Cristal Records). Ce guitariste iconoclaste qui a croisé le jazz avec la pop ou le baroque a délaissé sa guitare électrique au profit d’une acoustique et d’un banjo. Original. (Sortie le 22 septembre 2017).
  • Caratini « Instants d’orchestre » (Caramusic). Patrice Caratini (contrebasse) fête le vingtième anniversaire du Caratini Jazz Ensemble avec ce nouveau disque qui reprend 10 titres extraits d’albums enregistrés entre 1999 et 2013. Sortie le 22 septembre 2017.